Recyclage : Concours Thread and Needles

Saperlipopette ! Près d’un an que je n’ai rien posté sur ce blog. Malédiction !

L’an passé, je me suis attaquée à la fabrication d’un magnifique manteau. Présentement, il n’est pas terminé. Et depuis ce maudit manteau, je n’ai de cesse d’entamer des projets, sans les terminer. Mon absence s’explique aussi par le carton ABSOLU de mes bonnets chats (j’en ai vendu 4 sur Etsy… héééé ouais), qui m’ont tenue bien occupée.

J’ai également constaté que faire de la couture et tenir un blog de couture sont deux choses fondamentalement différentes. Mais j’aime les deux exercices, alors je vais essayer de poster plus souvent… disons au moins une fois par mois… ça me semble jouable. C’est 12 fois plus que 1 fois par an… statistiquement, c’est assez renversant.

Le mois dernier, mon bonnet cerf a remporté un concours organisé par AlittleMercerie. C’est chouette, j’ai remporté un gluepen de chez bosch (pistolet à colle de compet’) et un bon d’achat de 40€ sur AlittleMercerie. J’en ai profité pour acheter plein de petites bricoles, dans l’espoir de créer une poupée aussi chouette que celle de MimiKirchner.

J’ai décidé de m’y remettre sérieusement. En plus, avec la météo qui se gâte, ça va remplir mes soirées d’hiver, en plus de remplir ma garde-robe.

Je ne pouvais pas décemment commencer à travailler un nouveau patron. En plus du manteau, j’ai actuellement 2 robes en cours de fabrication et une en attente. Le concours de recyclage de la communauté Thread&Needles m’a donc semblé parfait. C’est du recyclage, le principe est simple : on prend dans son placard des choses qu’on ne met pas et on en fait quelque chose de mettable. Une mission en directe lignée avec une de mes grandes passions : banir le gaspillage.

Premier reflexe, j’ai ouvert mon placard et j’ai tout de suite constaté que moi, Emily, je ne fais pas dans l’excès vestimentaire. J’ai quelques pièces bien choisies et je les porte toutes. Dans un second temps, j’ai cessé de me voiler la face et j’ai regardé derrière mes 4 ensemble habituels pour constater qu’il y a tout un tas de trucs que je ne porte pas assez souvent, quelques pièces que je n’ai pas porté depuis au moins un an ainsi que des vêtements que “moi… vivante… jamais”.

Parmis ces vêtements, une robe en dentelle achetée au marché pour moins de 10 euros. Je ne me souviens plus pourquoi je l’ai acheté… peut-être le style “Gateau Vienneta” était-il complètement “in” à l’époque. La forme est plutôt dégoutante. La doublure a pour unique rôle de rendre la robe moins transparente mais ne joue pas du tout de rôle structurant. Ce qui fait que la taille élastique a tendance à remonter.

Pour le bien du concours, j’ai photographié les pièces AVANT de les charcuter.Les photos “avant” ont donc été prises de nuit. Vous excuserez l’absence de lumière ainsi que de sourire sur mon visage.

Image

La robe ‘avant’

Image

Le dentelle de la robe

L’autre élément que j’ai sacrifié au grands dieux du recyclage est une jupe d’une douceur absolue dont ma Loulou m’a fait don il y a maintenant un an. Une merveille de jupe, seul hic : elle était taille basse, trop grande et un poil transparente. Ce qui la rendait donc immettable (sauf pour jouer à princesse-gueule-de-bois).

Image

Pour faire mon nouvel article, je me suis inspirée d’une robe réalisé par JuliaBobbin. Je suis fan ABSOLUE d’environ 95% de ses réalisations. Et j’étais fort jalouse de sa robe dentelle+moutarde. C’est donc vers ce genre de réalisation que je suis partie. Seulement j’ai écouté mon petit coeur : je voulais une jupe BLEUE.

J’ai donc retiré la ceinture noire de la jupe, teint le tout en bleu marine et posé une nouvelle ceinture en lin, bien plus fine. J’en ai profité pour réduire le tour de taille afin d’avoir quelque chose de bien cintré. Vous constaterez certainement que le jupon est resté blanc, c’est car celui-ci est en polyester et ne conserve donc pas la teinture.

Image

Pour le corsage de la robe, j’ai tout reconstruit afin d’avoir un haut près du corps. J’ai changé la doublure pour un satin argenté que je n’allais JAMAIS utiliser mais qui est d’une très belle qualité. J’ai ensuite repris une partie des manches pour en faire de petites mancherons-voiles.

Le résultat final n’est pas pour me déplaire. Je suis très heureuse d’avoir modifié ces vêtements afin de les porter.

Image


Et très heureuse d’avoir le sentiment que je me remets ENFIN à la couture… maintenant, je termine mon manteau !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s